Logo2015

Le Livre de ma mère

Théâtre du Crochetan

« Je ne la veux pas dans les rêves, je la veux dans la vie, ici, avec moi, bien vêtue et fière d’être protégée par son fils. Elle m’a porté pendant neuf mois et elle n’est plus là.» Albert Cohen.

Un jour, un tout jeune comédien nommé Patrick Timsit a lu Le Livre de ma mère. Il a aussitôt su que ce texte ne le lâcherait plus. Albert Cohen a sûrement rédigé là un des plus beaux livres écrits par un fils pour sa mère. Un texte à la fois magnifique et déchirant sur une mère dont l’amour étouffant avait éloigné le jeune homme. En la perdant, ce fils réalise que sans elle sa vie n’a peut-être plus de sens.

« Le Livre de ma mère s’adresse directement à nous, en envoyant une espèce de lettre aux fils des mères encore vivantes. Cette lettre dit à peu près : prenez soin de votre mère, n’attendez pas, le temps presse, il y en a tellement peu.» Patrick Timsit

Big_dark_square_1ec10eb0d694d20b0860d8a35b683183