Cover_audio-bichro-cover

La main de Leila

Théâtre de Valère

Au village de Sidi Fares, proche d’Alger, Samir tient le Haram Cinéma dans un garage secrètement transformé en salle de spectacle. Dans ce lieu dont l’accès est refusé aux femmes, il projette, pour le plus grand plaisir des jeunes hommes, les plus grands
baisers du cinéma que l’Etat censure. « Un dinar la place et bienvenue au Haram Cinéma, le cinéma le plus illégal de toute l’Algérie ! »

Un soir, Leïla, la fille du puissant colonel Bensaada, se glisse dans le public et découvre la mythique histoire de Casablanca. Un an plus tard, Samir et Leïla s’aiment d’un amour inconditionnel, mais interdit. Ils rêvent d'un avenir commun tandis que derrière eux se trament les convulsions politiques qui déchireront l’Algérie à la fin des années 80.

Big_dark_square_f333c8df85783e6711105fdb4ed661e3